Toutes les classes étaient vraiment intéressantes et bien développées avec une approche vivante, saine et sécuritaire. J’ai senti que les exercices et les outils proposés m’ont aidé à mieux comprendre comment bouger, et comment avoir une meilleure compréhension de la mécanique du mouvement ce qui me permet d’avoir plus confiance et de prendre plus de risque par la suite dans des phases plus complexes. Ça m’a ramené à une base solide tout en ayant le plaisir de bouger, d’apprendre et de dépasser mes capacités.

Restez à l'affût pour les prochaines dates. Vous êtes intéressés à organiser un camp de mouvement dans votre centre? Contactez-nous pour plus de détails.

 

Archives

Camp de mouvement Aeküus Flow du 5 au 16 juin 2017 au Département de danse de l'UQAM

Monkey jump

Passage en losange

Exécution au sol ou avec partenaire

Ce camp de mouvement de deux semaines a pour objectif la pratique de l’Aeküus flow. Un entraînement qui change le corps, à haute intensité de dépense énergétique et à haut degré de satisfaction kinesthésique.

À la fois un état d’esprit, d’ouverture à la découverte, de curiosité et de liberté à l’intérieur de paramètres bien définis, l’Aeküus flow est le résultat d’une coordination motrice harmonieuse. Il permet la récupération d’énergie dans un cercle continuel où l’on bouge et où l’on est bougé, dans un espace sans pose, ni posture, sans transition. Ça flotte, c’est beau, sans fuite, comme une puissante rivière qui coule.

Chaque séance se déploie comme suit: exécution d’une routine de préparation et de déliement dans tous les plans de l’espace; apprentissage des repères du jour, et pratique d’une routine de prise de conscience du corps, travail d’enracinement dans son ossature, seul ou en duo; lecture de la structure de l’autre. Séquences de mouvements enchainées développant l’endurance rythmique: se transporter, se déplacer, se densifier, changer de hauteur, exploser, s’amortir et se stabiliser.

Il ne suffit que de donner le premier élan…!

Qu’est-ce que le FLOW ?

  • Concentration intense focalisée sur le moment présent.
  • Disparition de la distance entre soi-même et l’objectif à atteindre.
  • Sensation de contrôle, puissance et rétroaction immédiate sur la situation.
  • Distorsion de la perception du temps.
  • L'état de « FLOW » est en soi source de satisfaction.

"Le flow c’est aussi laisser vivre la technique dans le corps humain, la laisser résonner."

Co-dirigé par Joannie Douville et Jérémie Fiset.

Crédit photo: Simon Couturier

Crédit photo: Simon Couturier

Jérémie Fiset

J'ai cherché à créer une technique qui répondrait d'abords et avant tout aux besoins propres de mouvements de l’humain. Une approche du mouvement qui permet l'acquisition d'habiletés physiques utiles et connexes aux sports, disciplines de mouvements et autres activités récréatives. Toutes ces actions et leur progressions respectives sont au centre de la pratique: se déplacer sur sept niveaux, pouvoir sauter haut et loin, s'amortir avec grâce sur les pieds comme sur les mains, savoir tomber, se tracter, passer des obstacles, marcher sur ses quatre pattes et se déplacer efficacement dans tous les environnements.

L’approche Aeküus en est une d'induction, c’est à dire que l’on habite son corps, trouve des appuis intérieurs intégrant la dynamique de la structure corporelle consciemment, volontairement. La recherche du flow fait appel à la déduction et à l’intuition. C’est-à-dire au laisser vivre de la technique. Je suis allumé à l’idée de vous partager le fruit de nos réflexions et la saveur de nos mouvements. Ce sera tout à fait exceptionnel, ne manquez pas ça, au plaisir de bouger avec vous.

Crédit photo: Simon Couturier

Crédit photo: Simon Couturier

Joannie Douville

Après l’obtention d’un BAC en danse profil interprétation à l’UQAM en 2009, Joannie complète un certificat en psychologie, orientation psychologie du développement. De 2009 à 2015, elle se joint à la compagnie de danse contemporaine Dave St-Pierre pour créer et interpréter des rôles dans la trilogie Sociologie et autres utopies contemporaines. Soucieuse de démocratiser la danse et curieuse d’y trouver le plus sens et de orientations possibles, elle travaille en danse intégrée (Corpuscule danse) et en danse jeune public (Bouge de là).  Puis en 2012, elle crée avec Ariane Boulet, Andréa de Keijzer et Gabriel Vignola la compagnie Je suis Julio, une plate-forme de création ayant comme mandat de changer le monde une personne à la fois.  Joannie est également certifiée entraîneure et facilitatrice en santé préventive de la technique Aeküus™ et enseigne du travail de partenaire autant au Québec, en Europe qu’en Amérique du Sud.